Black Country Communion IV

    Partagez
    avatar
    Phil
    Lazy

    Messages : 1873
    Date d'inscription : 31/07/2017
    Age : 56

    Re: Black Country Communion IV

    Message par Phil le 8/1/2018, 12:53

    BLACK COUNTRY COMMUNION : Londres, "Hammersmith Odeon" // Eventim Apollo, 4/1/18

    Il y en a qui partent en pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle, Lourdes ou Rocamadour et bien pour ce qui me concerne, c'est "l'Hammersmith Odeon" à Londres et non pas cette horreur "d'Eventim Apollo". Oui je sais, j'en fais mention à chaque fois mais cette appellation m'irrite au plus haut point.

    C'est donc ce cadeau Noël généreusement offert par ma famille qui allait donc se concrétiser en cette soirée londonienne relativement fraîche sous la forme d'un concert de Black Country Communion ici dans cette salle mythique, concert qui se voulait être le second et dernier volet de la tournée UK.............En effet, deux jours plus tôt, le groupe se trouvait au Civic Hall de Wolverhampton pour un show que la presse avait qualifié "d'incendiaire." Bref, ça sentait plutôt bon pour ce concert londonien.

    Comme pour Thunder, il y a un peu moins de deux ans, la façade de "l'Hammersmith Odeon" s'illumine de plusieurs couleurs. L'effet est superbe.







    N'ayant pas comme beaucoup d'entre nous, souvent l'occasion de m'y rendre, je me permets de "mitrailler" le hall d'entrée où étonnamment n'apparaît aucun stand de merchandising. Un peu normal, me direz-vous lorsque l'on connaît la brièveté de cette "tournée". Puis, c'est au tour de la salle elle-même.

















    Les lumières s'éteignent donc à 20h pétantes sur une intro avec des effets de lumière très sympas et c'est donc sur un Sway très percutant que BCC déboule sur la scène de l'Hammy. Le son est puissant surtout au niveau de la section rythmique. La batterie du "gamin" (Jason Bonham) claque et la basse de Glenn Hughes, à la chevelure de nouveau bien fournie (remember Purple's good old days !!!!!!) résonne dans l'enceinte londonienne. Cela est encore d'autant plus flagrant sur One Last Soul et Save Me (ce dernier lorgnant vers une mouvance zeppelinienne évidente) et sur Wanderlust extrait de BCCIV. Un son nickel, j'oserais presque dire "comme d'habitude" en ce lieu légendaire. Sherinian intervient de façon juste et efficace tandis que Hughes, vocalement, est au top et le sera encore davantage un peu plus tard dans le concert.



























    "Ca rue dans les brancards" sur The Outsider et This Is Your Time (un des rares titres d'Afterglow). Sur les solos, Bonamassa est toujours aussi raide tel un pantin désarticulé alors que pendant ce temps-là, le Hughes se déplace............."à la Hughes" armé de sa fidèle Fender.

    Cold est précédé du traditionnel discours sur l'importance de la famille et des amis disparus. D'ailleurs, j'attendais une petite allusion à l'ami Lynott (lui aussi qui a fait les beaux jours de l'Hammersmith Odeon dans les années 70 et 80) dont on commémorait en ce jour le 32ème anniversaire de sa disparition mais bon, elle ne viendra pas. Cold est un titre qui, pour ma part, me prend aux tripes à chaque fois que je l'entends et la version interprétée ce soir-là nous montre à quel point le sieur Hughes sait encore utiliser sa voix sur des hauteurs (notamment sur la dernière partie de la chanson) que peu de vocalistes de son âge sont en mesure d'atteindre.











    Allez, on oublie les rancoeurs du passé puisque juste avant The Battle For Hadrian's Wall que l'on sait interprété par Bonamassa, le Hughes après un vibrant "H(ugh)es s'écrie, tel un Indien dans la ville : 'I'm very happy to be back at the HAMMERSMITH ODEON !!!!!!!!!!!!!!!' (j'ai adoré, les proprios ont dû apprécier....), se fend d'un 'We're all friends now in that band' après une présentation de ses "collègues". A ce propos, lorsque Hughes annonce Jason Bonham, la référence au père comme étant 'The greatest drummer of all time' s'avère être évidente ce qui n'est pas sans laisser notre illustre "gamin" insensible. Sinon, pour ce qui est du groupe, on verra ce que l'avenir nous dira.

    Suivent ensuite 3 titres du BCCIV (The Crow) notamment un Over My Head bien chaloupé sur lequel notre Jason s'éclate bien et un The Last Song For My Resting Place chanté par Bona, accompagné qu'il est par le violoniste-mandoliniste Gerry O'Connor qui fit partie entre autres des Dubliners. Le Bonham se lance dans un solo de batterie beaucoup plus court que ceux effectués il y a fort longtemps par feu son père, solo suivi d'un Man In The Middle et d'un Black Country particulièrement puissants. Le groupe est au vraiment au point même si parfois les soli du Bona sont un peu brouillons.





    Le quatuor revient sur le très zeppelinien Collide suivi d'un percutant Faithless et tout comme sur la tournée qui donna lieu au magistral double live Live Over Europe, nos amis terminent leur set sur une reprise purpleienne à savoir Mistreated au lieu de Burn, interprété par un Hughes au sommet de son art mais quelle performance, les enfants surtout sur le final où notre ami réalise de véritables prouesses vocales. Le bât blesse cependant au niveau du solo de Bona qui "s'emmêle un peu les crayons" mais fort heureusement, sa prestation ne se veut pas être aussi longue que celle de Blackmore en des temps purpleiens immémoriaux.







    Sous une vibrante ovation, le groupe quitte l'imposante scène de l'Hammy, satisfait d'avoir donné le concert qu'il fallait.

    Le concert fini, je n'ai pas envie de partir tant je me sens bien dans cette superbe salle légendaire. J'aimerais qu'un second concert s'y déroule ou même que BCC revienne pour y faire durer le plaisir surtout que vu le répertoire, il y avait matière. Mais bon, il faut partir à regret sans trop de pression de la part de la sécurité qui, contrairement à celle qui sévit chez nous, fait preuve de complaisance et d'élégance. Bravant une pluie fine, un revendeur de tee-shirts se voit carrément pris d'assaut par certains fans, compte tenu de l'absence de merchandising. Néanmoins, je réussis par chance à en récupérer un (mais pas deux) pour £10.









    Autant vous le dire tout de suite, j'ai adoré ce concert intense de bout en bout démontrant ainsi que le groupe et ce, après les dissensions (sans doute exagérées par la presse comme le signifiait à un moment donné Glenn Hughes) a encore des choses à dire et ce, afin d'être en totale "communion" avec son public.


    Setlist


      Sway
      (Preceded by a snippet of "Big Train" drum intro)

      One Last Soul

      Save Me
     
      Wanderlust

      Song of Yesterday

      The Outsider

      This Is Your Time

      Cold

      The Battle for Hadrian's Wall

      The Crow

      Over My Head

      The Last Song for My Resting Place
      (with Gerry O'Connor)

      Drum solo

      Man In the Middle

      Black Country

      Encore:
      Collide
     
      Faithless
     
      Mistreated
      (Deep Purple cover)

    Spéciale dédicace à Mme Phil


    Dernière édition par Phil le 8/1/2018, 18:09, édité 1 fois
    avatar
    Ronan
    Lazy

    Messages : 65
    Date d'inscription : 02/08/2017
    Age : 52
    Localisation : Chez les Celtes !!!

    Re: Black Country Communion IV

    Message par Ronan le 8/1/2018, 15:26

    merci pour la review !!!!
    avatar
    Apollo
    Admin

    Messages : 415
    Date d'inscription : 21/07/2017

    Re: Black Country Communion IV

    Message par Apollo le 8/1/2018, 17:54

    Merci pour la review, toujours sympa cet Eventim Apollo Wink Razz

    Niveau foule, c'était comment ? Tes photos ne montre pas un gros remplissage, mais vu que le show n'est pas encore commencé... Donc pas très rempli, plutôt rempli ou plein à craquer ?
    avatar
    Phil
    Lazy

    Messages : 1873
    Date d'inscription : 31/07/2017
    Age : 56

    Re: Black Country Communion IV

    Message par Phil le 8/1/2018, 18:26

    Non, ce n'était pas tout à fait plein.
    avatar
    stephs66
    Lazy

    Messages : 968
    Date d'inscription : 01/08/2017
    Age : 52
    Localisation : En face de l'église

    Re: Black Country Communion IV

    Message par stephs66 le 9/1/2018, 08:38

    Grand merci à Phil et je pese mes mots .

    Voilà le show de Londres en vidéo . J'ai pas encore regardé mais ça à l'air de tenir la route au niveau son et image :

    avatar
    Phil
    Lazy

    Messages : 1873
    Date d'inscription : 31/07/2017
    Age : 56

    Re: Black Country Communion IV

    Message par Phil le 9/1/2018, 16:15

    Santé
    avatar
    Phil
    Lazy

    Messages : 1873
    Date d'inscription : 31/07/2017
    Age : 56

    Re: Black Country Communion IV

    Message par Phil le 28/1/2018, 15:25

    Envoyé ça sur le compte Twitter de BCC :

    "Hi BCC. I travelled from France to attend the "Hammersmith Odeon" (as Glenn said) show and I'd like to know if you intend to release a live album of that show in the future because it was really amazing."

    Invité
    Invité

    Re: Black Country Communion IV

    Message par Invité le 3/2/2018, 10:26

    Nouvel extrait du dernier très bon album, le BCC IV chroniqué ici
    http://rockmeeting.com/index.php/hard-rock-heavy-metal/cd-reviews/8490-black-country-communion-bcciv

    Niveau visuel, rien de neuf comparé aux précédents clips, ils n'ont même pas pris la peine de se changer ... mais on s'en fout tant que la musique est bonne, bonne, bonne, et qu'elle sonne sonne sonne ...


    avatar
    stephs66
    Lazy

    Messages : 968
    Date d'inscription : 01/08/2017
    Age : 52
    Localisation : En face de l'église

    Re: Black Country Communion IV

    Message par stephs66 le 12/3/2018, 20:36



    J'avais completement oublié cette date .
    avatar
    Phil
    Lazy

    Messages : 1873
    Date d'inscription : 31/07/2017
    Age : 56

    Re: Black Country Communion IV

    Message par Phil le 21/4/2018, 08:58



    Rappelez-vous : je m'étais rendu à "l'Hammersmith Odeon" de Londres afin d'assister à ce concert mémorable de Black Country Communion, un concert qui m'avait laissé un souvenir impérissable et ce, grâce notamment à un Glenn Hughes qui, vocalement, se bonifie avec les années, force est de le reconnaître. En attendant donc une sortie officielle qui, je l'espère, se concrétisera sous la forme de tous les formats existants (CD/DVD/LP/Blu-ray), je me suis pris à réécouter le tout premier show de la tournée BCCIV, enregistré au Civic Hall de Wolverhampton le 2 janvier 2018.C'est un véritable bonheur de se replonger dans l'univers percutant du combo parce qu'il faut se rendre à l'évidence, nos quat'zamis s'acquittent d'une prestation remarquable (un Bonamassa, un Sherinian et un Bonham également impériaux) et ce, grâce à des versions étirées de Wanderlust, Song Of Yesterday, Cold (Dieu, que j'aime ce titre gorgé d'émotion) et puis il y a Mistreated de qui vous savez, interprété par un Hughes que l'on sent manifestement "remué" d'un point de vue émotionnel à l'idée de revisiter ce titre emblématique. Le groupe ne pouvait pas mieux finir ce concert....Allez, les gars, on y pense à la sortie officielle de l'un de ces deux concerts. Faites nous plaisir.
    avatar
    stephs66
    Lazy

    Messages : 968
    Date d'inscription : 01/08/2017
    Age : 52
    Localisation : En face de l'église

    Re: Black Country Communion IV

    Message par stephs66 le 21/4/2018, 11:25

    Ouais, t'as raison, je signe des 2 mains et mes 9 doigts pour une belle sortie officiel d'un des concerts suscités ...
    avatar
    Phil
    Lazy

    Messages : 1873
    Date d'inscription : 31/07/2017
    Age : 56

    Re: Black Country Communion IV

    Message par Phil le 7/7/2018, 10:22

    Nouvel album prévu en 2019 :

    Black Country Communion Planning Next Album: Rock supergroup Black Country Communion are planning to return to the recording studio early in 2019

    Contenu sponsorisé

    Re: Black Country Communion IV

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est 16/11/2018, 06:35