Michael Schenker

    Partagez
    avatar
    Phil
    Lazy

    Messages : 502
    Date d'inscription : 31/07/2017
    Age : 55

    Michael Schenker

    Message par Phil le 3/8/2017, 14:02

    Dernière sortie en date :



    Revoir tous ces artistes sur une même scène, personne n'y croyait plus, moi le premier...Au Japon, bien évidemment car ça ne pouvait que se tenir là. La cerise sur le gâteau aurait été d'organiser ces joyeuses retrouvailles là où presque jour pour jour (à 3 semaines près), on aurait célébré les 35 ans du mythique double live One Night At Budokan.

    On ne va pas pour autant bouder notre plaisir. D'autant plus que pour certains, ils ont été virés par le blond guitariste de façon que nous qualifierons d'expéditive. Nous pensons tous bien sûr à notre ami Graham Bonnet qui devait assurer le concert de Reading en 82 et qui, pour des raisons liées à ses écarts de l'époque, avait été remplacé au pied levé par l'indéboulonnable Gary Barden.

    Tout ceci paraissait donc oublié lors de cette occasion unique. Et voici donc nos compères partis pour un show puissant, doté d'un son parfait. Le Schenk se charge d'entamer les hostilités avec un petit solo très aérien Searching For Freedom (absent du LP) suivi d'un Into The Arena toujours inspiré et vibrant à la fois. Puis, c'est au tour d'Attack Of The Axeman d'être interprété un octave plus bas (ce qui n'est pas plus mal au final) par le vocaliste historique du MSG à savoir Gary Barden. La section rythmique orchestrée par nos deux routards inséparables (Chris Glen et Ted McKenna du Sensational Alex Harvey Band, groupe honteusement oublié) bastonne sévère notamment sur Victim Of Illusion, pachydermique (fallait que je le mette) à souhait et Cry For The Nations. Ce qui suit s'avère être un grand moment de ce live. En effet, déjà que j'adorais ce titre, Let The Sleeping Dogs Lie. Mais là, le groupe nous propose une version dantesque avec un Schenker en grande forme. Ca en file des frissons parce que comme beaucoup ici, on a usé le vinyle de One Night At Budokan...La contribution solo de Barden se conclut sur un Armed And Ready à couper le souffle. D'ailleurs, Coast To Coast (qui ne figure pas sur le LP) permet à notre généreux vocaliste de......souffler pour laisser la place au Graham....

    Assault Attack, sans doute l'un de mes titres préférés du Schenk, tout comme d'ailleurs l'album du groupe qui porte le même nom, nous rappelle que Graham Bonnet est toujours aussi convaincant vocalement même si cette version aurait tendance à montrer ses limites tant  notre ami est amené à forcer sur certaines notes. Le toucher guitaristique du Schenk est intact (notamment sur le bridge d'Assault Attack) nous ramenant non sans émotion 35 ans en arrière. Bonnet revient bien sur un Desert Song d'une redoutable efficacité épaulée par les coups de butoir de la basse de Chris Glen. Le public, quant à lui, est de toute évidence en transe, se faisant entendre généreusement tout au long de ce double live, un public qui sans doute se dit qu'il assiste à un évènement historique. Clair que ça ne se reproduira de sitôt après la tournée européenne 2017, tournée qui, bien évidemment, ne passe pas par la France...  :grr: Pour clore la période Bonnet, le Schenk opte pour un Dancer sympa mais bon, reconnaissons qu'il y avait bien mieux : Broken Promises, Searching For A Reason ou même Rock You To The Ground sont autant de titres bien supérieurs à ce Dancer assez convenu au final. "Allez, salut Graham, tu as accompli ta tâche avec brio et professionalisme, dépêche-toi, y a Robin (McAuley) qui trépigne d'impatience pour fouler les planches du Tokyo Forum et interpréter ses 3 titres (This Is My Heart, Save Yourself et Love Is Not A Game) issus des albums auxquels il a participés. Oui mais avant, t'attendras, mon Robin, parce qu'il y a l'instru Captain Nemo qui met en exergue toutes les qualités guitaristiques de notre blondinet."
    Tenez à ce propos, il demeurera le chanteur qui sera resté le plus longtemps au sein du combo. Ce n'est pas anodin quand on connaît le tempérament imprévisible du Schenk.

    On n'oubliera pas non plus que ce dernier a fait partie d'un des groupes les plus racés du hard rock britannique, à savoir UFO, quintet ayant bénéficié d'un succès d'estime et ce en partie, grâce à un autre double live lui aussi devenu mythique. Intitulé Strangers In The Night, cet album live distille tout ce qu'il y a de plus beau dans le hard rock : la beauté, la virtuosité et l'énergie. C'est donc logiquement que notre Germain préféré, accompagné de notre bien-aimé Mac "au lait" (et cela, c'est "fort de café") s'embarque dans une réinterprétation de Shoot Shoot, Rock Bottom qui sans atteindre les sommets de Strangers In The Night, tient bien la route pour ce dernier titre.

    Pour le final, on réunit toute la "famille" pour un Doctor Doctor endiablé. Le mélange des trois voix est un peu particulier mais bon, on ne leur en voudra pas. Déjà qu'ils sont venus, oubliant pour certains, les griefs qui les ont opposés au Schenk. C'est vraiment touchant.

    Ce live, de toute évidence, va occuper une place de choix dans la longue discographie du blond six-cordiste pour deux raisons :

    1-Bien évidemment pour l'aspect "réunion de famille" cité plus haut. Et cela, le Schenk l'a bien compris car en toute logique, les fans de la première heure vont se ruer dessus pour entendre notamment des versions live des titres d'Assault Attack avec Graham Bonnet car c'est effectivement là que se situe le côté le plus intéressant.

    2-Pour les interprétations dont la qualité est, reconnaissons-le, loin de faire ombre au légendaire One Night At Budokan probablement indépassable certes mais ce Fest Live de par ses versions totalement régénérées, n'est pas loin derrière. Certainement en passe de devenir un grand live dans les années à venir.

    TRACKLISTING

    01. Intro: Searching For Freedom
    02. Into The Arena
    03. Attack Of The Mad Axeman ft. Gary Barden
    04. Victim Of Illusion ft. Gary Barden
    05. Cry For The Nations ft. Gary Barden
    06. Let Sleeping Dogs Lie ft. Gary Barden
    07. Armed And Ready ft. Gary Barden
    08. Coast To Coast
    09. Assault Attack ft. Graham Bonnet
    10. Desert Song ft. Graham Bonnet
    11. Dancer ft. Graham Bonnet
    12. Captain Nemo
    13. This Is My Heart ft. Robin McAuley
    14. Save Yourself ft. Robin McAuley
    15. Love Is Not A Game ft. Robin McAuley
    16. Shoot Shoot ft. Robin McAuley
    17. Rock Bottom ft. Robin McAuley
    18. Doctor Doctor ft. Gary Barden, Graham Bonnet, Robin McAuley
    avatar
    Phil
    Lazy

    Messages : 502
    Date d'inscription : 31/07/2017
    Age : 55

    Re: Michael Schenker

    Message par Phil le 3/8/2017, 20:25

    Michael Schenker Setlist
    at Théâtre du Parc des Expositions, Colmar, France

    Searching for Freedom

    (Spirit on a Mission, 2015)
    2.
    Let Sleeping Dogs Lie

    (Michael Schenker Group song) (MSG, 1981)
    3.
    Attack of the Mad Axeman

    (Michael Schenker Group song) (MSG, 1981)
    4.
    Armed and Ready

    (Michael Schenker Group song) (The Michael Schenker Group, 1980)
    5.
    Captain Nemo

    (Michael Schenker Group song) (Built to Destroy, 1983)
    6.
    No Time for Losers

    (McAuley-Schenker Group song) (Perfect Timing, 1987)
    7.
    Shoot Shoot

    (UFO song)
    8.
    Lights Out

    (UFO song)
    9.
    Coast to Coast

    (Scorpions song)
    10.
    Bad Boys

    (McAuley-Schenker Group song) (Save Yourself, 1990)
    11.
    This Is My Heart

    (McAuley-Schenker Group song) (Save Yourself, 1990)
    12.
    Save Yourself

    (McAuley-Schenker Group song) (Save Yourself, 1990)
    13.
    Love Is Not a Game

    (McAuley-Schenker Group song) (Perfect Timing, 1987)
    14.
    Natural Thing

    (UFO song)
    15.
    Rock Bottom

    (UFO song) (extended version)
    16.
    Doctor Doctor

    (UFO song)


    Merci à Marcel !!!!!
    avatar
    John
    Lazy

    Messages : 758
    Date d'inscription : 03/08/2017

    Re: Michael Schenker

    Message par John le 4/8/2017, 13:26

    Ca devait être super...

    Sinon le cd-dvd est en effet une tuerie, rien que ça, quelle branlée!

    Le Schenk au top, Mc Kenna / Glenn, la classe internationale et Grahal réussit l'impossible, enfin l'inchantable... superbe


      La date/heure actuelle est 24/9/2017, 03:33