Frank Marino & Mahogany Rush

    Partagez
    Phil
    Phil
    Lazy

    Messages : 1945
    Date d'inscription : 31/07/2017
    Age : 56

    Frank Marino & Mahogany Rush

    Message par Phil le 5/1/2019, 19:57

    Disciple de Hendrix devant l'Eternel, Frank Marino, d'origine italienne, né à Montréal le 20 novembre 1954, n'a jamais eu la reconnaissance qu'il aurait dû avoir et ce, malgré un talent guitaristique indiscutable. Outre Jimi Hendrix, Frank Marino se veut être le digne successeur de John Cipollina du groupe Quicksilver Messenger Service, Robby Krieger des Doors, Duane Allman des Allman Brothers, Johnny Winter et Carlos Santana. En 72, il publie un premier album Maxoom sur un petit label (Kot'ai) avec le groupe Mahogany Rush dont il est l'instigateur et le leader incontesté.Un album qui sans attirer les radios locales ou US, contient son lot de pépites délicieusement orchestrées. Après deux autres albums (Child Of Novelty (1974) et Strange Universe (1975)), le ténébreux guitariste canadien s'expatrie aux Etats-Unis afin de décrocher un deal avec une major. Chose faite avec Columbia Records pour six albums majeurs avec Mahogany Rush IV, World Anthem, Live (un des plus grands albums live jamais enregistrés avec entre autres cette version éblouissante de Johnny B. Goode)), Tales of the Unexpected, What's Next et The Power Of Rock 'n' Roll. Le groupe tourne de façon intensive, se produit notamment au mythique California Jam (pour sa 2ème et dernière édition) jusqu'à l'épuisement et finit par jeter l'éponge au tout début des années 80. Après un repos réparateur, le Frank revient pour un album qui va marquer les esprits à savoir Juggernaut dans lequel on trouve ces morceaux absolument imparables que sont Strange Dreams, Midnight Highway, Stories Of A Hero et le morceau-titre. Un album qui fait encore figure de référence pour les guitaristes confirmés. mais pas pour le grand public qui reste insensible à cette musique qu'il juge "dépassée".

    Le milieu des années 80 puis 90, pour le Frank, correspond donc à une traversée du désert et ce, malgré la parution de bons albums comme Full Circle en 1986, Double Live en 1988 et From The Hip en 1990. Tournant régulièrement mais localement dans la plus grande des discrétions et s'apercevant et ce, grâce aux nouvelles technologies comme Internet (1/2 million d'internautes réclament son retour), Marino publie en 2004 un fantastique double live intitulé Real Live ! (enregistré 'at home' à Montréal) dans lequel il revisite de façon magistrale son répertoire construit autour de solides improvisations à aucun moment ennuyeuses (la version de Stories Of A Hero est tout bonnement phénoménale, bourrée de feeling à souhait) mais aussi autour de quelques covers bien senties telles que Red House, Crossroads et She's Not There. Un live indispensable digne de son illustre prédécesseur de 1978.

    Depuis 2010, le Frank travaille sur un DVD d'archives qui durerait 12 longues heures. Tout récemment, une sortie a été annoncée pour 2019 ce qui permettra à notre ami qui a longtemps porté sa Croix, de revenir un peu sur le devant de la "Cène"....










      La date/heure actuelle est 26/3/2019, 23:09