inFinite

    Partagez
    avatar
    Apollo
    Admin

    Messages : 185
    Date d'inscription : 21/07/2017

    Re: inFinite

    Message par Apollo le 6/8/2017, 22:03

    Le problème, c'est pas que ces titres soient bons ou pas, ils sont Excellents, très bons ou bons ou bon selon ou on en est dans la liste. Mais les non-excellent auraient pu faire l'un ou l'autre pas de plus dans la hiérarchie s'ils avaient été un peu plus fignolés.

    Réponse attendue de John : Oui mais bon, si Purple restait 6 mois en studio pour peaufiner un album, on ne les appellerais plus Purple, on les appellerait Queen.

    Il n'empêche, il y avait ça et là la place pour (un tout petit peu) mieux faire...
    avatar
    tangmo
    Lazy

    Messages : 570
    Date d'inscription : 01/08/2017
    Age : 51
    Localisation : rodez

    Re: inFinite

    Message par tangmo le 6/8/2017, 22:08

    time for bedlam est vraiment travaillé mais je n'ai pas le meme impression pour birds of prey ,suprising fait à la va vite pas fini
    le choix des titres est discutable simple folk(superbe comme outro) et paradise bar ont vraiment leur place plus que cette reprise des doors qui est pas completement hors contexte (mais un peu malgré tout)comme i'l be me sur now what


    Dernière édition par tangmo le 6/8/2017, 22:16, édité 1 fois
    avatar
    tangmo
    Lazy

    Messages : 570
    Date d'inscription : 01/08/2017
    Age : 51
    Localisation : rodez

    Re: inFinite

    Message par tangmo le 6/8/2017, 22:12

    fooly a écrit:Fan ultime de Deep Purple, je ne déteste pas Infinite, mais je suis de l'avis de Tangmo. C'est un album fait à la va-vite, beaucoup moins soigné que Now What?! Du coup, je l'ai pas mal écouté le 1er mois, en ai fait le tour très rapidement, et du coup m'en suis lassé assez rapidement. La prod de Ezrin? Franchement, elle ne casse pas des barres, mais je suis persuadé que sans lui, l'album aurait été très insignifiant (ce qu'il n'est pas). Donc il a permis à DP de sortir 2 bons disques alors que sans doute le groupe aurait périclité après Rapture.
    je suis pas le seul ET J'AIME HEEP AUSSI  cheers
    voila le post que j'avais mis sur le forum de TED

    Donc après de nombreuses écoutes mais sans réel recul je me lance.
    tout d'abord j'aime bien l'album.
    Mais cela ne m’empêche pas de penser qu'il a des faiblesses.
    trop progressif ? aucun titre vraiment rapide ? ou "hard" ?
    Une impression de titres  pas assez travaillés ou en plus on a pioché dans le répertoire de deep purple ( voir d'autre ?) et re ecrit des titres .
    L'album est original par son coté progressif  et "jammé" par contre les "riffs"  je suis moins convaincu (une impression de déjà entendu).
    Sur un plan humain Don AIREY est bluffant sur presque tout l'album : impressionnant dans ses interventions .
    Steve morse est transparent en retrait : c'est bien car parfois ses interventions était tres repetitives ...un alignement de notes rapides ( voir le documentaires dvd ou ERZIN lui demande de ne pas partir à 100 km/h dans son solo mais de prendre son temps)
    Mais du coup la guitare est en retrait de l'album  et cela j'aime moins.
    Sur un autre plan je pense que steve a de plus en plus de mal a jouer ( sa main) cela semble être la fin pour lui.
    Ian paice et roger sont la  en bonne forme rien à dire.
    Ian gillan n'est plus le chanteur de 1970  mais cela passe tres bien.
    l'album est court et se termine par une reprise des doors : une erreur je pense.

    1- time for bedlam  : excellent opener intro déroutante  , ce titre me fait penser (notamment la guitare) à spanish archer versus pictures of home; le solo de airey est géant  steve apaissé (pas de solo inutile) juste une chouette passage solo très planant.
    2-hip boots: simple comme titre mais j'aime assez me fait pensez a nobody's home construction du titre et la façon de chanter de ian gillan. pas convaincu par le solo de steve
    3-all i got is you  2eme temps fort de l'album joli intro de steve, tres progressif , le riff de guitar me parait moins original mais le reste du titre passe tres bien (le chant tres melodique de ian) solo de don tres seventies (j'adore) et solo tres posé de steve (sympa)
    4-one night in vegas   j'ai l'impression d'une re ecriture de almost human avec fist sign of madness/ i'm alone (intervention de don airey). bref  sympa cela s'écoute mais voila
    5-get me outta here  toujours airey en avant solo de don plus classique  chouette intervention de steve c'est bref mais bien posé .titre pas inoubliable non plus me semble top court ...une impression de jam
    6-the surprising joli intro et steve tout en douceur gillan tres melodique pour la 1ere partie  vraiment sympa  on retrouve une ambiance qui me fait penser à uriah heep ( version mystique circle of hands/magician birthday) un titre avec plusieurs ambiance (l'intervention de paice  par exemple)
    titre un peu décousu ? je ne sais pas ou pas assez travaillé
    7-johnny's band  sympa mais rien de bien original une impression déjà entendu
    8-on top of the world deja le riff de guitar  c'est de recyclage ( junkyard blues ?) ligne de ian gillan assez sympa et suprenant à la fin ( le parler et non chanter) mais bon je vous invite à ré ecouter junkyard blues
    9-birs of prey titre tres progressif ..planant (effet sur le chant de ian) joli intervention de steve et riff tres agreable. un peu court  ? (pas assez travaillé ?) dommage ?
    10 roadhouse blues : n'apporte pas grand chose mais pas complètement hors contexte  et puis enfin il y a l'harmonica de ian.
    les inedits
    11-paradise bar : parfois un peu mièvre (l'intro) peu faire penser à now what ( above and beyond) rien d'original mais avait plus sa place que la reprise des doors
    12-simple folk : une perle steve tout seul  c'est parfait  (contact lost mais en mieux ) j'adore touchant et triste  dommage aurait mérité sa place en conclusion de l'album
    avatar
    Franck
    Lazy

    Messages : 842
    Date d'inscription : 02/08/2017
    Age : 46

    Re: inFinite

    Message par Franck le 6/8/2017, 22:27

    one night in vegas rules ! cheers cheers
    avatar
    John
    Lazy

    Messages : 966
    Date d'inscription : 03/08/2017

    Re: inFinite

    Message par John le 6/8/2017, 22:41

    Apollo a écrit:Le problème, c'est pas que ces titres soient bons ou pas, ils sont Excellents, très bons ou bons ou bon selon ou on en est dans la liste. Mais les non-excellent auraient pu faire l'un ou l'autre pas de plus dans la hiérarchie s'ils avaient été un peu plus fignolés.

    Réponse attendue de John : Oui mais bon, si Purple restait 6 mois en studio pour peaufiner un album, on ne les appellerais plus Purple, on les appellerait Queen.

    Il n'empêche, il y avait ça et là la place pour (un tout petit peu) mieux faire...


    Si tu me fais les questions et les réponses, ça ne va pas aller!

    Queen y passait beaucoup moins de temps pour le coup mais en effet, j'aurais pu répondre ça, je l'ai peut-être (sans doute) déjà fait sur le FCH...ça n'empêche pas qu'ils auraient pu encore mieux faire oui, je dis simplement qu'un album de ce niveau, après une bombe comme NW?!, c''était inespéré!

    Je disais aussi que j'ai presque davantage de plaisir à écouter Infinite car il est davantage Purple que NW?!, que j'adore par ailleurs...

    ps : moi je trouve Surprizing justement très construit
    avatar
    fooly
    Lazy

    Messages : 237
    Date d'inscription : 06/08/2017

    Re: inFinite

    Message par fooly le 6/8/2017, 22:50

    Moi j'avais écrit ça à chaud. Et bien mon opinion n'a pas vraiment varié

    Deep Purple
    Infinite
    (EARMusic)
    Il faut se rendre à l'évidence : Deep Purple (comme tous les autres dinosaures du Rock) n'est plus aussi inspiré qu'à la grande époque (4 chefs d'oeuvres : In Rock, Fireball, Machine Head et Burn, sans compter le monumental double-live Made in Japan). C'était il y a plus de 40 ans ! L'eau a, depuis, coulé sous les ponts, mais en 2017, Deep Purple est toujours vivant… Pour preuve, ce nouvel album, judicieusement intitulé InFinite : vingtième opus studio, le dernier pour le groupe (dont la plupart des membres sont aujourd'hui septuagénaires) qui a prévu de tourner inlassablement les 3 prochaines années avant de tirer sa révérence définitivement (The Long Goodbye Tour).
    Il faut saluer l'élégance de la pochette d'InFinite, la plus belle depuis celle d'ABandOn (1998) et sans doute l'une des plus marquantes de l'histoire de la formation mythique. Deep Purple, tel un brise-glace en pleine banquise, trace sa route vers l'infini et la postérité en affrontant vents et marées. Mais le ramage vaut-il le plumage ?
    Oui... et non.
    InFinite est certes un bon album, mais -à mon avis- il ne fera pas date dans la discographie de Deep purple, à l'inverse des monuments Purpendicular (1996) et Now What?! (2013), pour ne prendre que deux opus de l'ère Steve Morse. Pourtant, comme son prédécesseur, il est produit par le grand Bob Ezrin (Pink Floyd, Alice Cooper, Kiss, Telephone). Si ce dernier marquait de son empreinte l'hyper produit Now What ?!, son apport sur InFinite s'avère moins audible.
    L'inspiration n'est pas constante tout du long de ce disque qui navigue entre quelques grands titres (au nombre de 4, en ce qui me concerne) et chansons sympathiques mais plus anecdotiques (les 6 autres). La durée de l'album, de seulement 46 mn, reprise de "Roadhouse Blues" des Doors comprise (6mn tout de même), parle d'elle-même. InFinite semble avoir été bouclé à l'arrache, avec le matériel qu'on avait à ce moment-là. Bien entendu, l'expérience et le talent des musiciens tirent la résultat vers le haut. Il faut saluer l'excellence du chant de Ian Gillan qui a ici donné le meilleur de lui-même, sans pour autant forcer sa voix devenue plus profonde qu'autrefois. Les échanges instrumentaux entre les deux solistes Steve Morse et Don Airey sont également d'un très haut niveau : on aurait aimé en entendre davantage tant ils sonnent tellement Purple. Quant à la rythmique Paice/Glover, c'est toujours du solide sur laquelle se sont construits les morceaux... (trop?) vite emballés à mon goût.
    C'est vrai, il y a de très grands titres sur InFinite ! Tout d'abord "Time For Bedlam", sorti en 1er single et qui ouvre l'album après une incantation robotique. Un boulet de canon, complexe et progressif à souhait, à rapprocher d'un "Pictures Of Home". Nous avons ensuite "All I've Got Is You ", le second single, un titre extrêmement mélodieux, entraînant, une ballade swinguante qui contient tout ce que l'on aime chez le Purple Morsien. Gillan y chante merveilleusement bien une mélodie entêtante et la guitare y est très belle. Le 3ème joyau, s'appelle "The Surprising", une longue fresque progressive à ambiances de plus de 6mn. Avec ses sonorités arabo-andalouses, mystérieuses et mystiques, elle évoque l'esprit de morceaux tels qu' "Anya", "Vincent Price", Strangeways", "Rapture Of The Deep"... ou encore "Rainmaker" de Kansas. C'est sur ce titre que l'apport d'Ezrin se ressent le plus. Le dernier morceau marquant de l'album, c'est l'étrange et tarabiscoté "Birds Of Prey", que je n'ai pas aimé tout de suite. Trop bizarre, et pourtant au final, il s'agit de la composition la plus sinueuse, la moins académique, la plus dissonante d'InFinite. La plus prog quoi ! Avec des interventions judicieuses d'Airey aux synthés et (surtout) de Morse à la guitare. Dommage que ce titre de 6mn se termine en fade sur un très bon solo de Steve Morse car j'aurais aimé en entendre plus.
    Le reste de l'album me fait penser aux titres les moins marquants d'ABandOn et de Rapture Of The Deep, (du genre "Jack Ruby" ou Don't Let Go"). Des petites chansons de classic rock, bien troussées et qui remuent du popotin comme "Hip Boots" (sorte de "Black Dog" purplien) ; "On Night In Vegas" (aux faux airs de "Almost Human" d'ABandOn, Gillan imitant Elvis, soutenu par un piano martelé à la Jerry Lee Lewis) ; "Get Me Outta Here" avec son riff gras ; le presque commercial "Johnny's Band" (façon "Call Of The Wild" de The House Of The Blue Light) et enfin "On Top Of The World au goût d'inachevé. Des chansons sans réelle profondeur, mais sauvées par le grand talent des protagonistes.
    Et puis il y a cette reprise des Doors, plutôt décontractée et sympathique (nettement moins bonne que l'original cependant), mais que j'aurais plutôt vu en bonus d'une éventuelle version limitée. Du coup, je reste un peu sur ma faim à l'écoute d'InFinite sur lequel il semble manquer un ou deux titres supplémentaires, du niveau des 4 perles décrites plus haut, bien sûr...
    Un album bipolaire (à l'image d'un Who Do We Think We Are ou d'un Stormbringer, ce qui n'est déjà pas si mal), dont on fait le tour trop rapidement, mais qui a un fort goût de "reviens-y". Dommage que ce soit le dernier.
    Fooly
    Entre 3/5 (pour l'impression d'ensemble) et 4/5 (pour les 4 joyaux)

    NB : la chronique ci-dessus a été écrite à l'écoute d'infâmes fichiers MP3 qui ne rendent hommage ni au talent des musiciens, ni au travail de production de Bob Ezrin. Le 7 avril, j'ai pu découvrir le résultat final au travers de l'édition classieuse CD + DVD (tout en sachant que pour les plus fortunés, il existe aussi un coffret 5 vinyles (dont 3 pour un concert inédit), CD, DVD et Tee Shirt. Il faut souligner l'excellence du DVD, un long reportage très intéressant sur la conception de l'album (From Here To Infinite), avec quelques rappels historiques concernant le groupe. On y voit la conception d' Infinite à Nashville, puis à Toronto sous la houlette d'Ezrin, qui en contrôle la création de A à Z. La narration du reportage est assurée par Rick Wakeman. Dans la pochette intérieure du digipack, nous pouvons découvrir une image en référence à In Rock, les visages des 5 musiciens taillés dans la glace. La musiique ne change pas mais le son y est nettement meilleur et le rendu plus puissant. Du coup, on ressent moins la différence de niveau entre les titres forts et les autres. Comme quoi, un bon son , ça change tout…
    avatar
    Purplexed
    Lazy

    Messages : 55
    Date d'inscription : 01/08/2017

    Re: inFinite

    Message par Purplexed le 7/8/2017, 23:00

    Bon à part Paradise bar je trouve les bonus plutôt décevants ; les live à la rigueur ça passe mais les 2 instrumentaux Neutral Neutral On est loin de Son of Alerik ......
    avatar
    John
    Lazy

    Messages : 966
    Date d'inscription : 03/08/2017

    Re: inFinite

    Message par John le 7/8/2017, 23:06

    Ah ben parait que Simple folk c'est merveilleux, faudrait savoir!

    J'ai même pas pu encore écouter ça... Crying or Very sad
    avatar
    tangmo
    Lazy

    Messages : 570
    Date d'inscription : 01/08/2017
    Age : 51
    Localisation : rodez

    Re: inFinite

    Message par tangmo le 8/8/2017, 07:11

    John a écrit:Ah ben parait que Simple folk c'est merveilleux, faudrait savoir!

    J'ai même pas pu encore écouter ça... Crying or Very sad
    simple folk est superbe Smile je trouve
    avatar
    Purplexed
    Lazy

    Messages : 55
    Date d'inscription : 01/08/2017

    Re: inFinite

    Message par Purplexed le 8/8/2017, 07:56

    Interêt limité quand même .......mais bon les 3 singles sont un achat incontournable pour les fans de toute façon !!
    avatar
    fooly
    Lazy

    Messages : 237
    Date d'inscription : 06/08/2017

    Re: inFinite

    Message par fooly le 8/8/2017, 11:12

    Euh, de quels bonus parlez-vous? Je n'ai pas de bonus sur ma version deluxe. Crying or Very sad
    avatar
    Purplexed
    Lazy

    Messages : 55
    Date d'inscription : 01/08/2017

    Re: inFinite

    Message par Purplexed le 8/8/2017, 13:33

    Les bonus des 3 singles.

    avatar
    J-Strat
    Lazy

    Messages : 37
    Date d'inscription : 04/08/2017

    Re: inFinite

    Message par J-Strat le 8/8/2017, 15:51

    Effectivement, les 3 singles sont , ...euh, incontournables pour les fans ...mais largement "contournables" pour les autres Razz
    Paradise Bar est un super morceau toutefois cheers
    avatar
    John
    Lazy

    Messages : 966
    Date d'inscription : 03/08/2017

    Re: inFinite

    Message par John le 8/8/2017, 20:38

    Oui carrément!

    Faudra que je me préoccupe de Johnny's Band, je ne l'ai pas précommandé et après ça devient compliqué à trouver.

    Par contre, pas compris pourquoi ils écrivent "an solo" et non pas "a solo guitar improvisation", pour Simple Folk...
    avatar
    J-Strat
    Lazy

    Messages : 37
    Date d'inscription : 04/08/2017

    Re: inFinite

    Message par J-Strat le 8/8/2017, 20:57

    Oui, pourquoi tant de "n" ? Razz
    avatar
    stephs66
    Lazy

    Messages : 311
    Date d'inscription : 01/08/2017
    Age : 51
    Localisation : En face de l'église

    Re: inFinite

    Message par stephs66 le 8/8/2017, 21:02

    2/10 Laughing

    Hommage à star Wars ... drunken
    avatar
    John
    Lazy

    Messages : 966
    Date d'inscription : 03/08/2017

    Re: inFinite

    Message par John le 9/8/2017, 13:10

    Mékilécon!
    avatar
    JC
    Lazy

    Messages : 223
    Date d'inscription : 02/08/2017

    Re: inFinite

    Message par JC le 9/8/2017, 19:50

    Un album que j'ai bien aimé à la sortie. Après j'avoue ne pas l'avoir réécouté plus que ça. Mais je suppose qu'il garde la même place aujourd'hui concernant les MKMorse.
    avatar
    Mathieu
    Lazy

    Messages : 23
    Date d'inscription : 01/08/2017
    Age : 39
    Localisation : LYON

    Re: inFinite

    Message par Mathieu le 9/8/2017, 22:07

    Curieusement, un album que j'ai cerné rapidement, quasiment à la première écoute...
    Est-ce bien, mal, j'en sais rien, toujours est-il que ce que j'ai à en dire aujourd'hui, c'est quasiment la même chose qu'il y a 4 mois.
    Et donc, je ne me remets toujours pas des 4 grands titre de l'album.
    4 titres (Bedlam, All I got, Surprising et Birds, faut-il le préciser?) que je classe toujours et encore dans mon top 20 Purple toutes périodes confondues...
    Avec le temps Birds est devenu mon titre préféré (là où le coup de cœur initial était All I got) et j'ai beau adorer Now What?!, je ne trouve aucun titre aussi fort que ces 4 là...
    Alors, oui, l'album n'est pas parfait, la reprise est tout à fait hors de propos et incompréhensiblement mal placée, il manque un ou 2 morceaux pour arriver à une durée digne de ce nom en 2017, il y a des choses très (trop?) légères, mais qu'est-ce qu'il s'écoute bien, cet album. Il a tourné en boucle pendant des semaines, sans aucune lassitude. Force est d'admettre que depuis les concerts, je ne l'ai plus écouté, mais en même temps, je n'ai rien écouté d'autre que des bootlegs ces dernières semaines, il y a des périodes comme ça...
    Un album probablement moins dense, moins bien construit, et finalement un peu moins bon que NW?!, mais qui brille tellement par ses grands morceaux qu'il me procure encore beaucoup de plaisir.
    avatar
    fooly
    Lazy

    Messages : 237
    Date d'inscription : 06/08/2017

    Re: inFinite

    Message par fooly le 9/8/2017, 22:22

    A peu près ce que je pense aussi de cet album.
    avatar
    Purplexed
    Lazy

    Messages : 55
    Date d'inscription : 01/08/2017

    Re: inFinite

    Message par Purplexed le 9/8/2017, 22:29

    Birds of prey je n'y arrive toujours pas .......par contre The Surprising est sur mon podium avec Speed King et Mary Long cheers
    avatar
    John
    Lazy

    Messages : 966
    Date d'inscription : 03/08/2017

    Re: inFinite

    Message par John le 9/8/2017, 22:36

    Mathieu a écrit:
    4 titres (Bedlam, All I got, Surprising et Birds, faut-il le préciser?) que je classe toujours et encore dans mon top 20 Purple toutes périodes confondues...
    Avec le temps Birds est devenu mon titre préféré (là où le coup de cœur initial était All I got) et j'ai beau adorer Now What?!, je ne trouve aucun titre aussi fort que ces 4 là...

    Alors, oui, l'album n'est pas parfait, la reprise est tout à fait hors de propos et incompréhensiblement mal placée, il manque un ou 2 morceaux pour arriver à une durée digne de ce nom en 2017, il y a des choses très (trop?) légères, mais qu'est-ce qu'il s'écoute bien, cet album.

    Un album probablement moins dense, moins bien construit, et finalement un peu moins bon que NW?!, mais qui brille tellement par ses grands morceaux qu'il me procure encore beaucoup de plaisir.

    J'ai gardé les passages auxquels je souscris à 100%... et je trouve qu'avoir des choses de ce niveau en 2017, et après NW?!, c'est une sorte de miracle et bravo à la mk8 pour ça car c'est très fort...

    ps : deux divergences : All I got et Bedlam juste devant les deux autres bombasses de mon point de vue (mais c'est bien sûr subjectif) et je maintiens que finir sur une reprise de rock, comme une sorte de boucle bouclée, c'est une superbe idée...
    avatar
    tangmo
    Lazy

    Messages : 570
    Date d'inscription : 01/08/2017
    Age : 51
    Localisation : rodez

    Re: inFinite

    Message par tangmo le 9/8/2017, 22:46

    Mathieu a écrit:Curieusement, un album que j'ai cerné rapidement, quasiment à la première écoute...
    Est-ce bien, mal, j'en sais rien, toujours est-il que ce que j'ai à en dire aujourd'hui, c'est quasiment la même chose qu'il y a 4 mois.
    Et donc, je ne me remets toujours pas des 4 grands titre de l'album.
    4 titres (Bedlam, All I got, Surprising et Birds, faut-il le préciser?) que je classe toujours et encore dans mon top 20 Purple toutes périodes confondues...
    Avec le temps Birds est devenu mon titre préféré (là où le coup de cœur initial était All I got) et j'ai beau adorer Now What?!, je ne trouve aucun titre aussi fort que ces 4 là...
    Alors, oui, l'album n'est pas parfait, la reprise est tout à fait hors de propos et incompréhensiblement mal placée, il manque un ou 2 morceaux pour arriver à une durée digne de ce nom en 2017, il y a des choses très (trop?) légères, mais qu'est-ce qu'il s'écoute bien, cet album. Il a tourné en boucle pendant des semaines, sans aucune lassitude. Force est d'admettre que depuis les concerts, je ne l'ai plus écouté, mais en même temps, je n'ai rien écouté d'autre que des bootlegs ces dernières semaines, il y a des périodes comme ça...
    Un album probablement moins dense, moins bien construit, et finalement un peu moins bon que NW?!, mais qui brille tellement par ses grands morceaux qu'il me procure encore beaucoup de plaisir.
    ok pour les 4 titres mais je pense que suprising et birds auraient du être plus travaillé
    album trop court +1
    reprise déplacé +1
    avatar
    John
    Lazy

    Messages : 966
    Date d'inscription : 03/08/2017

    Re: inFinite

    Message par John le 9/8/2017, 22:50

    Décidément ça doit être trop compliqué cette histoire de reprises... pourtant ça a été expliqué en bon français, y compris par Glover et Paice.

    Pour la durée de l'album, c'est une durée normale si Edel avait inclus Paradise Bar
    avatar
    Franck
    Lazy

    Messages : 842
    Date d'inscription : 02/08/2017
    Age : 46

    Re: inFinite

    Message par Franck le 9/8/2017, 23:27

    ce qui est sûr, c est que c est un tres bon 20e album, et si cela doit etre le dernier, ca finit sur une excellente note

      La date/heure actuelle est 20/11/2017, 00:56